Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

AFRIQUE SUBSAHARIENNE : LES GRANDES ÉCONOMIES TIRENT LA CROISSANCE DE LA RÉGION VERS LE BAS

Source : .le360.ma

Le Fonds monétaire internationale (FMI) a publié le 23 juillet 2019 la mise à jour des Perspectives de l’économie mondiale dans laquelle il a révisé à la baisse la économique en Afrique subsaharienne en raison de la persistance de la morosité économique dans les grandes économies de la région.

En Afrique subsaharienne, la croissance devrait s’établir à 3,4 % en 2019 et à 3,6 % en 2020, soit 0,1 point de pourcentage de moins que prévu dans les dernières prévisions du mois d’avril pour les deux années.  La croissance vigoureuse dans les pays pauvres en ressources naturelles devrait compenser partiellement les faibles résultats des plus grandes économies de la région.

Une croissance anémique dans les grandes économies  

Selon l’institution, des prix du pétrole plus élevés, quoique volatils, ont étayé les perspectives du Nigéria et d’autres pays exportateurs de pétrole de la région. Au Nigéria, la croissance devrait s’accélérer légèrement passant de 1,9 % en 2018
à 2,3 % en 2019 et à 2,6 % en 2020.

Toutefois, en Afrique du Sud, la croissance demeure languissante en raison de l’impact des grèves et des problèmes d’approvisionnement en énergie dans l’industrie minière, ainsi que d’une faible production agricole. L’expansion de l’activité économique devrait s’établir à 0,7 % en 2019 et à 1,1 % en 2020, après une hausse de 0,8 % en 2018.

Comments are closed.

Post Navigation