Gouvernance

Angola     

L’Angola, deuxième producteur de pétrole en , n’a pas encore achevé sa reconstruction après avoir été détruit pat une guerre civile qui a duré plus de  27 ans et qui a commencé lors de l’accession à l’indépendance du pays en 1975.

Indice Mo  Ibrahim de la : L’Angola se classe  au 44e rang des pays africains avec  une moyenne de 40,9 %.  Il accuse  un retard au chapitre du développement humain, en 41e position, contre une 39e place en sécurité et État de droit.

Indice Mo Ibrahim de la gouvernance (2019) : L’Angola se classe au 43e rang des pays africains avec une moyenne de 40,0 %.  Au chapitre du développement humain, il est en 46e position et en 35e place en sécurité et État de droit.

Indice du développement humain (2018) : L’Angola se classe au 149è rang mondial sur 189 pays classés et au 20e rang en Afrique avec un IDH moyen de 0,574.

Indice de perception de la corruption (2018) : L’Angola se classe au 165e rang mondial et au 47e en Afrique avec une note de 19 %.

Indice de compétitivité 2014-2015 : L’Angola arrive au 35 e rang en Afrique et au 140 e rang mondial avec une note de 3,04 sur 7.

 Indice de la facilité de faire des affaires 2015 : L’Angola se classe au 181e rang dans le monde et au 48e  rang en Afrique avec un score de 41,85 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *