Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

AFRIQUE : BILAN DE L’ÉPIDÉMIE DU COVID-19 AU 30 MARS 2020

Cape Town en du sud
Source : CTVNews.ca

L’Afrique est de plus en plus touchée par le nouveau coronavirus qui a contaminé à date plus de 782 000 personnes et fait plus de 37 000 morts sur les cinq continents selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En Afrique on dénombre plus de 5 000 cas de contaminations confirmés dans près de 50 pays et plus de175 décès.

Selon l’évolution de la pandémie au cours des derniers jours, le nombre de cas de contaminations et de pays touchés qui ne cessent d’augmenter laissent craindre le pire.

Bilan des sous régions africaines 

Parmi les sous régions africaines, l’Afrique du Nord demeure la région la plus affectée avec 2 053 cas de contamination au COVID-19 et 119 décès, suivie de l’Afrique australe (1 570 cas et 14 décès), de l’Afrique de l’Ouest (967 cas et 27 décès), de l’Afrique centrale (268 cas et 15 décès) et de l’Afrique de l’Est (236 cas et 2 décès).

En Afrique du Nord, les pays les plus touchés sont : l’Égypte, suivi de l’Algérie, du et de la .

En Afrique australe, les pays les plus touchés sont : l’Afrique du Sud, suivie de , de la et du .

En Afrique de l’Ouest, les pays les plus touchés sont : le , suivi de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du , du Nigéria, du du , de la Guinée et du .

En Afrique centrale, les pays les plus touchés sont : le , suivi de la RDC, du et de la Guinée Équatoriale.

En Afrique de l’Est, les pays les plus touchés sont : le , suivi du , de l’, de l’Éthiopie, de la et .

COVID-19 : BILAN DES SOUS -RÉGIONS AFRICAINES au 29 mars 2020

Une grande artère de Kinshasa en démocratique du
Source : RFI

Selon l’évolution de la pandémie au cours des derniers jours, le nombre de cas de contaminations et de pays touchés qui ne cessent d’augmenter laissent craindre le pire.

La solution de confinement total de la population paraît inappropriée dans le contexte africain caractérisé par une absence de filet social et d’infrastructures sanitaires de base ainsi que des économies dominées par le secteur informel.

Parmi les sous régions africaines, l’ du Nord demeure la région la plus affectée avec 1 766 cas de contamination au COVID-19 et 105 décès, suivie de l’Afrique australe (1 353 cas et 5 décès), de l’Afrique de l’Ouest (828 cas et 22 décès), de l’Afrique centrale (204 cas et 23 décès) et de l’Afrique de l’Est (192 cas et 1 décès).

En Afrique du Nord, les pays les plus touchés sont : l’Égypte, suivi de l’Algérie, du et de la .

En Afrique australe, les pays les plus touchés sont : l’Afrique du Sud, suivie de , du et de la .

En Afrique de l’Ouest, les pays les plus touchés sont : le , suivi du , du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Nigéria, du du et du .

En Afrique centrale, les pays les plus touchés sont : le , suivi de la RDC, du Congo et de la Guinée Équatoriale.

En Afrique de l’Est, les pays les plus touchés sont : le , suivi du , de l’, de l’Éthiopie, de la et .

AFRIQUE : SUIVI DE L’ÉPIDÉMIE DU COVID-19 AU 29 MARS 2020

La police sud-africaine tire des balles de caoutchouc pour disperser des centaines de personnes qui se pressaient devant un commerce de Johannesburg en violation du confinement imposé. Source : AFP

L’ est de plus en plus touchée par le nouveau coronavirus qui a contaminé à date plus de 680 000 personnes et fait près de 32 000 morts sur les cinq continents selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En Afrique on dénombre près de 4 400 cas de contaminations confirmés dans une quarantaine de pays et plus de140 décès. Nous ferons régulièrement une mise à jour selon les régions africaines.

Principales recommandations de l’Organisation mondiale de la santé

Pour lutter contre la propagation du COVID-19, l’OMS estime que tous les pays doivent être en mesure de combiner les tests systématiques, le traçage, la mise en quarantaine et le traitement avec des restrictions de mouvement et de contact pour supprimer la transmission du virus.  L’organisation recommande aux gouvernements six actions :

  1. Le développement, la formation et le déploiement du personnel de soins et de santé publique.
  2. La mise en place d’un système pour chercher et identifier chaque cas suspect au niveau communautaire.
  3. L’augmentation de la production, de la capacité et de la disponibilité des tests.
  4. L’identification, l’adaptation et l’équipement des installations qui seront utilisées pour traiter et isoler les patients.
  5. L’élaboration d’un plan et d’un processus clairs pour mettre les contacts en quarantaine.
  6. Recentrer l’ensemble de l’action gouvernementale sur la suppression et la maîtrise du Covid-19.

Le confinement total de la population : une mesure inadaptée et aux conséquences désastreuses pour les populations des villes africaines

L’OMS rappelle que les mesures de confinement ne suffisent pas pour éradiquer le virus même si elles permettent de gagner du temps et de réduire la pression sur les systèmes de santé.  

En Afrique, plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer les effets néfastes du confinement dans un contexte où il n’existe pas d’assistance sociale des gouvernements aux populations les plus démunies.  Cette mesure de confinement risque d’avoir des effets pervers pour une partie importante de la population qui serait exposée à la famine et à la détérioration des conditions de vie.

En effet, dans les villes très densifiées des pays africains, la majorité des travailleurs et des entreprises du secteur informel vivent au jour le jour et ne disposent d’aucune épargne pour survivre pendant la période du confinement. Par ailleurs un confinement dans des conditions sanitaires inadéquates où on manque de tout (eau courante, électricité…) pourrait menacer la santé et la survie de ces populations.