Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspectives économiques

Kenya     Kenya

 

  • Le est la première économie d’# de l’Est. La de l’économie kenyane a ralenti à 5,3 % en 2014 contre 5,7 % en 2013 à la suite de la baisse de la production agricole résultant d’une vague de sécheresse et du ralentissement du tourisme après les attaques terroristes attribuées au groupe islamiste somalien Al Shebabs.
    • Toutefois, la croissance est restée soutenue en raison de la bonne tenue de la consommation et des investissements en infrastructure.
  • L’inflation a fléchi à 6,0 % en 2014 après avoir atteint un pic de 18,6 % en 2011 à la suite des politiques monétaires restrictives et de change ainsi que de la baisse des cours des matières premières.
  • Le commerce international est structurellement déficitaire d’une année à l’autre, puisque les importations de biens d’équipement pour les infrastructures sont plus élevées que les exportations.
    • Le déficit extérieur s’est creusé, atteignant -9,2 % du PIB contre -8,7 % en 2013.
  • Le déficit budgétaire s’est détérioré en 2014 passant de -6,2 % du PIB en 2013 à -7,3 % à la suite de la baisse des recettes (difficultés persistantes dans la collecte de l’impôt) et de la hausse des dépenses (développement des infrastructures et mesures de lutte contre la pauvreté).
  • La dette publique a progressé pour atteindre 48,6 % du PIB mais reste soutenable.
  • Les perspectives économiques pour 2015 sont bonnes, la croissance ##économique devrait s’élever à 6,5 %, soutenue par la consommation privée (80 % du PIB) et les investissements dans les infrastructures.
    • La progression de l’inflation devrait fléchir autour de 5 % en 2015. Toutefois, cette stabilité dépendra des conditions climatiques qui affectent les prix des denrées alimentaires.
    • Le solde extérieur devrait s’améliorer légèrement pour atteindre -7,7 %
    • Le déficit budgétaire devrait se creuser davantage autour de – 8 %.

Risques

  • Une détérioration de la conjoncture économique mondiale notamment en Europe, principal partenaire du Kenya, les risques d’attaques terroristes ainsi que la hausse des prix des denrées alimentaires sont autant de facteurs pouvant affecter la croissance économique, les comptes extérieurs et les finances publiques.

kenya

Indicateurs économiques (niveau , variation et en pourcentage du PIB)

kenya_tab
Sources : Fonds monétaire international.

Laisser un commentaire