Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspectives économiques

Ethiopie    Éthiopie

 

  • La économique a décéléré mais est restée soutenue en 2012 à 8,5 % contre 11,4 % en 2011.
    • Les principaux contributeurs à cette performance étant les secteurs industriels et des services et les investissements publics en infrastructures dans le cadre du plan de développement appelé «Growth Transformation Plan» (GTP).
    • Toutefois, en 2011, le Fonds monétaire international a relevé une certaine divergence entre ses taux de croissance et les taux officiels.
  • L’inflation a nettement chuté à 14,9 % en 2012 contre 35,9 % en 2011 à la suite du resserrement de la politique monétaire conjugué au recul des prix des matières premières.
  • Les déficits extérieurs se sont creusés passant de -0,7 % du PIB en 2011 à -6,6 % en 2012, les importations ayant augmenté plus vite que les exportations.
  • Le déficit budgétaire s’est amélioré à -2,9 % contre -4,9 % en 2011 en raison de l’augmentation de recettes et du recul de la proportion des dépenses au PIB.
  • La dette publique par rapport au PIB a poursuivi sa trajectoire baissière à 21,2 % en 2012 contre 26,2 % en 2011. Elle est constituée à 54 % par la dette extérieure.
    • L’Éthiopie est considérée comme une économie à faible risque de surendettement.
  • Les perspectives en 2013 sont peu favorables avec une croissance du PIB réel qui devrait décélérer à 7,0 %, plombée par le resserrement de la politique monétaire.
    • Le recul de l’inflation devrait se poursuivre en 2013 à 8,1 % en raison du resserrement de la politique monétaire.
    • Le déficit budgétaire devrait augmenter autour de -5 % à la suite de la progression des dépenses publiques de lutte contre la pauvreté et des investissements publics dans des infrastructures dans le cadre du programme Growth Transformation Plan.
    • Le déficit courant devrait rester élevé en raison des importations de biens et services liées aux investissements dans les infrastructures.

Risques

  • Une détérioration de la conjoncture économique mondiale pourrait rapidement provoquer un repli de la croissance économique en Éthiopie.
  • Par ailleurs, l’économie de l’Éthiopie reste vulnérable aux aléas climatiques, à la volatilité des cours des matières premières et aux conflits frontaliers.

ethiopie

Indicateurs économiques (niveau , variation et en pourcentage du PIB)
ethiopie_tab

Laisser un commentaire