Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Tag Archives: Mauritanie

MOZAMBIQUE : LE GROUPE FINANCIER LAZARD REÇOIT LE CONTRAT D’ÉVALUER SA DETTE EXTÉRIEURE

Mozambique

Une semaine après la dégradation de la note souveraine du de Caa1 à Caa3 par l’agence de notation Moody’s, indiquant un risque de défaut, le ministre des Finances a annoncé avoir engagé le groupe financier Lazard pour évaluer sa dette extérieure.

Par ailleurs, selon l’agence Écofin, le cabinet d’avocats White & Case LLP va conseiller le gouvernement mozambicain dans ce cadre.

Les agences de notation craignent les risques d’un défaut souverain

L’agence Moody’s a abaissé la note souveraine du Mozambique de Caa1 à Caa3 avec perspectives négatives, estimant le risque de défaut de paiement élevé.

À la fin du mois de mai, l’agence Fitch avait dégradé la note souveraine du Mozambique de CCC à CC, estimant que la possibilité d’une restructuration pourrait précipiter un incident de crédit.

Le groupe financier Lazard a une grande expérience en .

Dans une entrevue accordée à Jeune Afrique en septembre 2012 lors de la création d’un département Afrique, le directeur général délégué en France a précisé que le groupe Lazard conseille les gouvernements africains qui veulent obtenir une notation de leur dette, la réduire ou émettre des obligations souveraines. Ajoutant que Lazard est déjà intervenu au Gabon, au Nigéria, en RDC, en , en Éthiopie et au Sénégal.

Souhaitons que l’expertise de Lazard permettra au Mozambique de retrouver la confiance des investisseurs et des bailleurs de fonds et l’appréciation dont il a toujours bénéficiée avant de sombrer dans la mauvaise en dissimulant une dette de 1,4 milliards de dollars.

La économique ralentit sur fonds de tensions inflationnistes.

Le Fonds monétaire international a prévoit un ralentissement de la croissance économique au Mozambique en 2016 à 4,5% après une progression de 6,6 % en 2015.

 

MozambiqueGrowth

Quant à l’inflation, elle s’est accélérée pour atteindre 19,7 % en juin 2016, contre  2,3 % en août 2015 alimentée par la dépréciation de la monnaie (le metical).

MozambiqueInflation