Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Aperçu général

COMESA     Marché commun pour l’ orientale et australe ()

Le Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA) est une zone de libre-échange formée en Décembre 1994 en remplacement d’une zone d’échanges préférentiels qui existait depuis 1981.Ses États membres actuels sont : le , l’Union des , la RDC, , l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le , la , , le , l’Île , le , le , le , l’, la et le .

La zone COMESA dont le siège est à Lusaka, en Zambie regroupe une population totale de 340 millions d’habitants et a un produit intérieur brut total de 170 milliards US $ (le PIB par habitant moyen est de 690 US $). Le volume des transactions commerciales entre les pays membres de la COMESA et le reste du monde atteint annuellement 60 milliards US $.

Son objectif principal est la promotion de la coopération et l’intégration dans tous les domaines du développement notamment dans le commerce, les domaines douanier et monétaire, du transport, de la communication et de l’information, de la technologie, de l’industrie et de l’énergie, du genre, de l’agriculture, de l’environnement et des ressources naturelles.

Les pays de la COMESA ont créé des institutions dans le cadre du développement régional :

  • La Cour de Justice, pour assurer l’interprétation et l’application correcte des objectifs du Traité.
  • La Banque de Commerce et de Développement (Nairobi, Kenya).
  • La Chambre de Compensation à (Harare, Zimbabwe).
  • L’Association des Banques commerciales (Harare, Zimbabwe).
  • Et l’Institut du Cuir (Éthiopie).

 

 

Laisser un commentaire