Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspectives économiques

CEDEAO     Communauté #économique des États de l’ de l’Ouest ()

  • Les quinze membres de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest sont : le , le , le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la , le , la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le , le , le Nigéria, le Sénégal, la et le .
  • La région qui avait connu, en 2012, deux coups d’État militaires au Mali et en Guinée Bissau, l’occupation du Mali par des groupes armés a été affectée par l’épidémie d’Ébola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone au cours de l’année 2014.
  • La CEDEAO a affiché une soutenue en 2014 de 6 % contre 5,7 % en 2013, malgré l’épidémie à la suite de la bonne performance du Nigéria, la première économie africaine, qui représente près de 80 % du PIB régional.
    • Au Nigéria, la croissance économique s’est accélérée à 6,3 %, contre 5,4 % en 2013, dopée par les secteurs non pétroliers dont les services, les industries manufacturières et l’agriculture.
  • L’inflation a légèrement progressé à 7,5 % en 2014 contre 7,2 % en 2013, à la suite de la hausse des prix du transport et des denrées alimentaires.
  • L’encours de la dette publique s’est stabilisé, passant de 18,1 % du PIB en 2013 à 18,0 % en 2014, à la suite des annulations dans certains pays au titre des initiatives PPTE et IADM.
  • Le solde extérieur courant s’est détérioré passant de 0,7 % du PIB en 2013 à -0,1 % principalement sous l’effet d’une augmentation de l’excédent au Nigéria et de la progression des déficits extérieurs dans d’autres pays.
  • En 2015, la croissance de la CDEAO devrait ralentir à 4,6 %, plombée notamment par la faiblesse de l’activité au Nigéria.
    • L’inflation devrait progresser à 10,3 % grâce à la baisse des prix des produits alimentaires.
    • Le solde des transactions courantes devrait creuser son déficit à -1,3 % du PIB.

Risques

Les principaux risques reposent sur une détérioration de la conjoncture économique internationale, une aggravation de la situation sécuritaire au nord du Mali et dans d’autres régions environnantes, le retour de l’Ébola ainsi qu’une sécheresse dans la région.

CEDEAOPerspEcono2015

Indicateurs économiques

(PIB réel, variation en pourcentage)

Unités 2012 2013 2014 2015P
PIB nominal Mds USD 604,8 676,5 725,0 661,0
PIB réel % croissance 5,0 5,7 6,0 4,6
Épargne % du PIB 17,4 16,7 16,8 17,4
Investissement % du PIB 18,0 17,3 16,3 15,9
Exportations (B+S) % du PIB 24,4 22,2 19,8 16,6
Importations (B+S) % du PIB 23,6 21,5 20,5 19,9
Solde extérieure % du PIB 1,3 0,7 -0,1 -1,3
Dette extérieure % du PIB 5,9 6,3 6,5 7,6
Recettes publiques % du PIB 15,1 12,5 11,5 10,7
Dépenses publiques % du PIB 16,8 16,2 15,0 14,0
Solde (aide exclue) % du PIB -1,6 -3,6 -3,5 -3,3
Dette publique % du PIB 17,6 18,1 18,0 19,7
IPC (fin de période) % croissance 10,2 7,2 7,5 10,3
IPC (moyen annuel) % croissance 10,4 7,6 7,3 8,5
IDE net % du PIB 1,7 1,2 1,3 1,6
Population M habitants 322 331 340 350
PIB par habitant $ US 1219,9 1308,2 1406,7 1484,7
PIB par habitant Croissance % 1,7 2,0 1,3 1,7
PIB par habitant $ US PPA 3788,5 3952,3 4137,4 4242

Sources : Fonds monétaire international.

Laisser un commentaire