Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspectives économiques

Senegal     Sénégal

  • La économique au Sénégal s’est accélérée en 2012 à 3,5 % contre 2,6 % en 2011 tirée par des investissements dans les infrastructures et la reprise de la production agricole.
    • Le secteur tertiaire a contribué pour plus de 58 % au PIB avec une croissance de 4 % tirée par les services financiers les télécommunications et le commerce.
  • L’inflation a poursuivi son recul à 1,1 % en 2012 après avoir atteint 2,7 % en 2011.
  • Le déficit extérieur s’est creusé à -10,3 % du PIB en 2012 contre -7,9 % en 2011 sous l’effet de la hausse des importations de carburants, de produis alimentaires et des équipements.
  • Le déficit budgétaire est resté stable en 2012 à -8,5 % du PIB %, il s’explique par le soutien aux prix de de l’énergie et l’aide en faveur des victimes de la sécheresse.
  • La dette publique a progressé légèrement à 41,7 % du PIB et est estimée tenable.
  • Les perspectives économiques pour 2013 sont favorables avec l’accélération des grands projets d’infrastructure. La croissance économique devrait atteindre 4 %.
    • L’inflation devrait se redresser à 1,6 %, toujours en deçà de la limite de la communauté régionale.
    • Le solde extérieur devrait s’améliorer légèrement à la faveur d’une progression rapide des exportations et d’une hausse modeste des importations.
    • Le déficit budgétaire devrait se stabiliser autour de -8 % du PIB.

Risques

  • L’économie sénégalaise est très exposée aux fluctuations des cours mondiaux des produits de base ainsi qu’aux aléas climatiques (sécheresse ou inondations).
    • Une détérioration de la conjoncture économique mondiale ou une chute de cours mondiaux auraient pour effet de réduire fortement les recettes.
    • La crise politique au voisin constitue un risque sécuritaire.

senegal

Indicateurs économiques (niveau, variation et en pourcentage du PIB)

senegal_tab

Laisser un commentaire