Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspectives économiques

Guinee     Guinée

 

  • La Guinée, pays avec un potentiel minier important, a amorcé des réformes économiques en 2011 après des années de difficile et de persistance de la pauvreté.
  • La économique a ralenti en 2012 à 3,8 % contre 3,9 % en 2011 à la suite des chocs miniers et politiques.
  • L’inflation a reculé à 12,8 % contre 19,0 % en 2011 du fait d’une politique monétaire prudente.
  • Le déficit extérieur s’est creusé en 2012 pour atteindre -34,1 % du PIB contre -20,5 % en 2011 en raison principalement des importations en liaison avec des projets miniers et de construction.
  • Le déficit budgétaire s’est dégradé en 2012 pour atteindre -6,0 % du PIB contre -4,7 % en 2011 par ce que les dépenses budgétaires ont augmenté plus que les recettes.
  • La dette publique en pourcentage du PIB a fortement chuté en 2012 de 77,8 % en 2011 à 35,4 % du PIB en 2012 à la suite de l’annulation d’une partie de la dette de la Guinée par les créanciers.
    • Toutefois, ce niveau d’endettement reste élevé étant donné la vulnérabilité du pays à des chocs externes.
  • Les perspectives économiques pour 2013 sont moins favorables avec une modération de la croissance économique à 2,5 % en raison de l’environnement économique et politique difficile ainsi que l’incertitude sur les cours des principales matières premières exportées.
    • L’inflation devrait poursuivre son recul à 11,8 % à la suite des politiques monétaires et budgétaires prudentes et un meilleur approvisionnement des produits de base.
    • Le déficit extérieur devrait s’améliorer à -15,9 % du PIB.
    • Le déficit budgétaire devrait se creuser légèrement en 2013 à -7,8 % du PIB en raison du financement d’investissements dans les infrastructures et les mines.

Risques

  • L’économie togolaise reste tributaire des cours des produits miniers et de la situation politique et sécuritaire.
    • La baisse des prix mondiaux des matières premières ou le retour de l’instabilité politique et des clivages ethniques et régionaux constituent le principal risque de la croissance en Guinée.

guinee

Indicateurs économiques (niveau , variation et en pourcentage du PIB)
guinee_tab

Laisser un commentaire