Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspective économique

Republique_du_Congo    Congo—Brazza

L’économie du , très peu diversifiée, est dominée par le secteur pétrolier qui contribue à 60 % du PIB et à 80 % des exportations. La économique en 2014 s’est accéléée pour atteindre 6,0 % contre 3,3 % en 2013 tirée par les investissements publics dans les secteurs de l’énergie et des transports.

L’inflation a fléchi sous l’effet du recul des cours mondiaux des produits alimentaires et de l’amélioration de l’offre locale. Le déficit extérieur s’est creusé passant de -4,8 % du PIB en 2013 à un déficit de -1,3 % en 2012 en raison de la chute de la production pétrolière.

L’excédent budgétaire a fondu de 8,1 % du PIB en 2013 à 1,9 % en 2014 à la suite de la progression des dépenses publiques pour les infrastructures. La dette publique en pourcentage du PIB a poursuivi sa progression passant de 38,2 % en 2013 à 42,3 % en 2014.

Les perspectives économiques pour 2015 sont relativement stables, la croissance économique devrait reculer légèrement pour atteindre 5,2 % sous l’effet d’une baisse de la production pétrolière. L’inflation devrait remonter autour de la cible de 3 % fixée par la Banque des États de l’ centrale.

Risques

L’économie du Congo, dominée par les ressources pétrolières, est vulnérable aux cours pétroliers .La baisse continue des cours pétroliers pourrait avoir un impact négatif sur les perspectives de 2015. Par ailleurs, une détérioration des conditions sécuritaire dans la région à la suite d’une situation chaotique en , pays voisin, constitue le principal risque à la croissance économique.

congobrazza

Indicateurs économiques (niveau, variation et en pourcentage du PIB)

congobrazza_tab

Laisser un commentaire