Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Perspectives économiques

Cameroun   

La #économique a légèrement ralenti à 5,1 % en 2014 contre 5,6 % en 2013 affectée par une reprise hésitante de l’économie mondiale. Toutefois, la croissance reste robuste soutenue par la reprise de la production pétrolière et à la hausse de la demande intérieure stimulée par les grands projets d’infrastructure.

L’inflation est restée inférieure au critère de convergence régionale de 3%, soit   2,6 % contre 1,7 % en fin de 2013 à la suite de la stabilité des prix des denrées alimentaires et de la baisse des cours des matières premières.

Le solde extérieur a poursuivi sa détérioration en 2014 pour atteindre -4,2 % du PIB contre -3,8 % en 2013 à la suite de la faiblesse des cours des produits de base et de la progression des importations des biens d’équipement, des produits céréaliers et des produits pétroliers.

Le solde budgétaire s’est dégradé en 2014 à -5,5 % du PIB contre -4,3 % en 2013 à la suite de la plus forte progression des dépenses.

La dette publique est en progression continue et cela pourrait menacer sa viabilité à long terme. En 2014, la dette publique a atteint 23,9 % du PIB contre 18,6 % en 2013.

Les perspectives économiques pour 2015 restent favorables, la croissance économique devrait rester stable à 5,0 % à la faveur de la reprise du secteur pétrolier et du démarrage des projets d’investissements dans les secteurs de l’énergie, des transports et des télécommunications.

L’inflation devrait se stabiliser autour de 2,0 % et rester inférieure au critère de convergence régionale de 3 %.

Le déficit budgétaire devrait se creuser pour atteindre -6,4 % à la suite de l’augmentation des dépenses dans le cadre des grands projets d’infrastructure.

La dette publique devrait poursuivre sa progression pour atteindre 30,1 % du fait de la titrisation d’une partie des arriérés et de l’émission des titres publics pour couvrir les déficits.

Risques

 L’économie camerounaise reste tributaire aux conditions climatiques et à l’évolution des cours des matières premières. L’environnement sécuritaire demeure incertain avec la guerre de la secte islamique Boko Haram basée au Nigéria et l’instabilité en RCA.

 

comores

Indicateurs économiques (niveau, variation et en pourcentage du PIB)

cameroun_tab

 

 

 

Laisser un commentaire