Afriquenmemoire Maîtrise de l'Économie, Modernisation des Institutions et Rigueur pour l'Essor de l'Afrique

Aperçu général

region      sub-saharienne

L’Afrique subsaharienne regroupe 48 pays, incluant les îles, avec une population d’environ un milliard d’habitants.

L’Afrique subsaharienne est subdivisée en quatre sous-régions : Ouest, Est, Centre et Sud.

L’Afrique subsaharienne est classée comme la  deuxième région la plus dynamique à l’échelle mondiale, la deuxième plus attractive pour les investissements et le deuxième marché de consommation à la plus forte après l’Asie du Sud-Est.

  • L’investissement direct étranger intra-africain progresse fortement de 32,4 % par an, selon une étude d’Ernst &Young.
  • La Banque mondiale estime que les économies de l’Afrique subsaharienne atteindront 23 000 milliards de dollars en 2030, contre 12 000 milliards en 2014.
  • Plusieurs facteurs ont convergé vers cette évolution positive, notamment :
  • La fin de plusieurs guerres civiles (Nigéria, , ) a permis l’exploitation industrielle des richesses du sous-sol;
  • La forte hausse des cours des matières premières;
  • Le renforcement des démocraties dans certains pays comme le , le Sénégal, le a favorisé le climat des affaires;
  • L’Initiative pour les Pays Pauvres Très Endettés (IPPTE) a permis l’annulation de la dette de 29 et les marges budgétaires pour l’investissement public. Bien que ses pays connaissent une croissance économique rapide, l’Afrique subsaharienne reste une des parties du monde la plus démunie et la moins développée.
  • Plusieurs défis se dressent sur le chemin de l’Afrique subsaharienne notamment l’insuffisance de la diversification industrielle et la difficulté à réaliser une plus grande intégration régionale, qui harmoniserait les législations, réduirait les coûts logistiques, renforcerait la concurrence et favoriserait la croissance des entreprises.

Laisser un commentaire